Une explosion de rage, de haine d'où jaillissaient des scuds de violence et déviance sexuelle, de benzedrine qu'on vous met dans la bouche, de litres d'alcool qui vous étourdissent avant de vous propulser contre un mur. Voilà l'effet que m'a fait : "Last Exit to Brooklin". Un livre interdit pour obscénité lors de sa parution mais qui creusa à coup de bombe une place importante dans le monde des lecteurs au point d'être considéré aujourd'hui comme un classique.

J'ai rarement était déçue par les livres proposés par Futuropolis, ils sont d'une grande qualité éditoriale. Je venais d'avoir grâce à eux deux énormes coups de coeur pour : Vois comme ton ombre s'allonge de GIPI et Seules contre tous de Myriam Katin. Alors lorsque j'ai eu entre les mains ce livre : Le grand combat, j'ai eu un peu peur d'être déçue mais là encore je suis tombée sous le charme complet de cet auteur. La surprise fut plus qu'agréable ce livre est juste tout ce que j'aime.

Il ait des histoires qui vous enchantent, en voici une :