Après avoir vu fleurir maintes critiques positives sur ce livre, je n'ai pas pu m'empêcher d'y plonger à mon tour. C'était aussi une façon de découvrir cet auteur que je n'avais encore jamais lu et qui semble tant plaire ...
En allant faire un petit tour du côté de chez Yaneck j'étais tombée sur une BD dont il n'est pas trop coutumier et qui de plus semblait l'avoir touché. Il ne m'en fallait pas plus pour susciter une curiosité incurable et bien m'en a pris !

J'aime la littérature de jeunesse, elle me fait l'effet d'un vent frais et doux, qui me berce et me fait sourire. Souvent, j'entendais parmi le bruissement des feuilles, un nom murmuré, Loïc Dauvillier.

Une fois n'est pas coutume je commencerai par vous parlez de l'auteur car il le faut pour comprendre au mieux cette oeuvre terrible.

Un petit objet savoureux est arrivé dans ma boîte aux lettres. Un petit objet que je convoitais après que deux tentateurs m'aient mis l'eau à la bouche ... C'est donc frémissante que j'ai ouvert l'écrin qui le gardait et hop direct je l'ai mis sur le ventre pour y lire :

De cet auteur je connaissais : " La pianiste " dont l'histoire avait été mis en scène par Michael Haneke. Un film  que j'avais trouvé bouleversant !

Je suis partie à la découverte de l'univers de Manu Larcenet avec le premier tome de la série : " Le combat ordinaire ". Il est clair que le monsieur a l'art de créer des univers persistants ...

Dans son village du sud de l'Espagne, Frasquita Carasco a reçu de sa mère une boîte à couture se transmettant de génération en génération. Ses dons de couturière sont tels que les vêtements deviennent majestueux sous ses doigts semblant s'animer et que dire de ces hommes qui renaissent sous ses mains habiles.
" Quand j'étais petite, j'avais hâte de devenir grande. "

A force de la voir sur la toile et de lire tous ces avis positifs, je rêvais de lire cette série ! Je me suis donc attelée au tome 1 et quel délice !
Ma pause estivale se profile. Je pars dans un endroit où l'on ne connait pas internet faire un vrai break et vous dits : A bientôt !

Passez de belles vacances !!!!


Un rayon de fraîcheur qui fait du bien en ces temps caniculaires !
Un roman choc pour adolescent que ce livre !

Emma, jeune adolescente anorexique s'est faite arrêter pour le vol de trois paquets de biscuits. Lorsque sa mère lui demande pourquoi, elle ne peut qu'expliquer : "Je l'ai fait pour qu'on m'arrête".
Ah le pouvoir rassurant des listes ! Sans elles que ferai-je moi et ma mémoire de bigorneau ? Il en manquerait des choses dans mon frigo sans ma liste de courses. Puis la frustration lorsque vous partez en vacances et qu'on vous dit : "Comment tu étais dans le Morbihan et tu n'as pas vu Concarneau ???". Franchement, je ne partirai plus en vacances sans ma whishlist de sites à visiter !

Bref, tout ça pour dire que je suis une liste addict. J'en écris mais j'aime en lire aussi. Alors lorsque j'ai appris qu'il y avait eu une liste éditée par la BBC sur les 100 livres à lire au moins une fois dans sa vie je n'ai pu m'empêcher d'y jeter un oeil. Je me suis donc dit voyons voir si je suis une grande lectrice :