"Je risque comme le duc de Guiche, de ressentir au seuil du tombeau ces "mille petits dégoûts de soi dont le total ne fait pas un remords mais une gêne obscure."


C'est ainsi que débute l'histoire. Jeanne une jeune femme oeuvrant pour la résistance est dénoncée par une lettre anonyme et se retrouve en prison. Elle va y faire la connaissance d'un voleur, François, qui va l'aider à s'échapper, lui trouver une planque au sein de sa propre famille et tout faire pour qu'elle puisse retrouver sa soeur dont elle a perdu la trace.

Ed : Phébus - 2012 - 144 pages

Ce sont les histoires de plusieurs femmes japonaises ayant émigré aux Etats-Unis au début du XX siècle. Après une longue traversée au terme de laquelle elles devaient retrouver leur époux qu'elles ne connaissaient pas pour la plupart, elles vont devoir subir les tourments d'une nuit de noces à laquelle elles ne sont pas préparées. S'ensuivra une vie de labeur dans les champs, les boutiques ou les maisons de certains particuliers. Une vie de pauvreté et d'exclusion dans lesquelles elles persévéreront afin de préserver leurs valeurs. Elles se verront rejetées par leurs propres enfants nés eux sur le sol américain dont ils en adoptent les coutumes et le mode de vie allant à l'encontre de celui de leurs parents. Puis un jour c'est le départ ...



Quelque part en Russie une petite fille de six ans, Polina, s'apprête à passer une audition pour intégrer la célèbre académie de Bojinsky. Malgré son manque de souplesse celui-ci la remarque et l'incorpore en ne lui laissant aucune illusion sur la formation qu'elle va suivre : "La danse est un art, il ne s'apprend pas. Il faut l'avoir dans le sang, ensuite il faut travailler. Et avec moi, vous allez travailler tous les jours et croyez moi, il va falloir vous accrocher". Un parcours qui la conduira au sommet de la danse classique.

Ed : L'école des loisirs - 1995

Voilà une pièce de théâtre que j'ai eu l'occasion de faire partager à mes élèves et qui est fort bien écrite. L'auteur s'est inspirée d'un conte de Grimm : "La fille sans main".

L’histoire :

Un paysan très pauvre rencontre le Diable et décide de conclure un pacte pour accéder à la richesse ; il accepte de lui donner sa fille. Trois ans plus tard, lorsque le diable vient chercher la fille tant attendue, celle-ci résiste et finit par gagner laissant le diable repartir seul. Cette résistance lui aura coûté ses mains.

Après ma découverte du livre du même auteur :  "Les ignorants", j'ai voulu poursuivre ma découverte des œuvres de Davodeau et bien m'en a pris !! C'est un livre extrêmement touchant qui raconte l'histoire d'une femme, Lulu, qui un beau jour suite à un entretien d'embauche qui se passe plutôt mal décide de partir laissant homme et enfants, sans savoir où aller ni pour combien de temps. Son mari furieux lui coupe les vivre et la voilà seule à la rue sans un sou à errer et cependant elle ne semble pas inquiète. Pour la première fois de sa vie elle prend le temps, le temps de vivre, de penser à elle, de réfléchir. Puis, lors d'une ballade sur la plage elle rencontre Charles, sorti de prison depuis peu, qui vit temporairement dans une caravane avec ses frères et avec qui elle va vivre une belle passion lui permettant de reprendre goût à la vie ...

Ed : JC Lattès - 2009 - 280 pages

"Alors il voudrait lui dire que non. Il voudrait lui dire avant de te rencontrer j'étais un aigle, un rapace, avant de te rencontrer je volais au dessus des rues, sans jamais rien heurter, avant de te rencontrer, j'étais fort."

C'est le deuxième livre que je lis de Delphine de Vigan et je suis toujours aussi enchantée par ce qu'elle écrit. Dans ce livre nous suivons la trajectoire de deux personnes Mathilde et Thibault qui ne se connaissent pas. Ils vivent tout les deux dans la même ville, pourraient se rencontrer, se croiser...

Est-il utile de dire que j'ai dévoré les deux tomes ?? Le graphisme, l'histoire et la fin surtout que je ne dévoilerai pas bien entendu ! Ce livre a été lu dans le cadre de la lecture d'une BD le mercredi chez Mango .

Julien requis pour le service du travail durant la seconde guerre mondiale, refuse d'y participer et saute du train pour partir ce réfugier dans son village auprès de sa tante Angèle. Peu de temps après, il apprend que le train qui devait le conduire en Allemagne a explosé et qu'il est considéré comme mort

Film turco-allemand, particulièrement émouvant réalisé par Fatih Akin et récompendé par un Ours d'or au festival de Berlin en 2004.

Cahit est un quadragénaire qui a sombré dans la dépression, la drogue et l'alcool après avoir perdu sa femme. Un soir de beuverie, il prend sa voiture et fonce droit dans un mur. Il se retrouve à l'hôpital où il rencontre une jeune femme Sibel, de nationalité turque, qui a elle même fait une tentative de suicide. Celle-ci lui demande de l'épouser afin de fuir le domicile de ses parents et vivre enfin librement sa vie... 


Ed : Flammarion - 2012 - 336 pages

"J'ai lu aussi que passer du temps avec un pédophile pouvait être comme un shoot de drogue. Une fille racontait que c'est comme si les pédophiles vivaient dans une sorte de réalité fantastique, et ce fantastique contamine tout. Comme s'ils étaient eux-mêmes des enfants, mais plein d'un savoir que les enfants n'ont pas. leur imagination est plus puissante et ils peuvent bâtir des réalités que des petits enfants seraient incapables de rêver. Ils peuvent rendre le monde de l'enfant extatique, d'une certaine façon. Et quand c'est fini, pour ceux qui sont passés par là, c'est comme décrocher de l'héroïne, et pendant des années ils ne peuvent pas s'empêcher de poursuivre un fantôme, le fantôme de ce que ça leur faisait."