Je cherchais et cherche encore des lectures à soumettre à mes élèves pour des ateliers philosophiques et je suis tombée sur  : "Laurent tout seul" d'Anaïs Vaugelade. Ce livre édité par l'école des loisirs est absolument magnifique de poésie et d'interprétations.

 En effet, c'est l'histoire d'un petit lapin, Laurent, qui jour après jour en allant jouer dehors s'éloigne de sa maison jusqu'à finir par partir en voyage, seul, et loin des siens.

Ed : Pocket
Parce qu'il faut bien si je veux pouvoir débattre avec mon nouveau lycéen de fils (oui on prend une claque là ! :-() que j'ai lu les oeuvres recommandées par son super professeur de français (Ah bon ça existent ces bêtes ?). Me voilà donc lancée dans l'aventure de la littérature classique !

"Vers 1875, épuisé par le travail titanesque de toute une vie, les échecs et la ruine financière, Flaubert se jette dans la rédaction d'une trilogie de courts récits. Une fois de plus, la littérature sa seule religion et sa seule maîtresse le sauve... Ces trois contes écrits "pour se délasser", sont l'ultime chef d'oeuvre de Flaubert, cet homme dont l'unique vocation était celle de l'art et de la beauté"

Ed : L'Ecole des loisisrs

C'est l'histoire d'un petit garçon, Alain, à qui l'on va confier pour la journée la garde d'un chien mal élevé dénommé Fritz. Celui-ci étant habitué à effectuer une promenade quotidienne, Alain lui met sa laisse et l'entraîne dehors, se laissant guider. Un peu après, Alain s'arrête pour lire un écriteau situé devant le jardin d'un magicien et Qui stipule l'interdiction faite aux chiens d'y pénétrer. Seulement voilà, c'est le moment que Fritz choisit pour s'échapper...

Ed :  L'Ecole des loisirs

C'est l'histoire d'une reine qui  tombant sur un cristal délicieux décide d'envoyer quelques unes de ses ouvrières en chercher d'autres. A la nuit tombée, les voilà donc qui se faufilent en file indienne entre les hautes herbes jusqu'à une maison. C'est là que le trésor (un bocal de sucre) les attend. Elles vont donc s'emparer chacune d'un de ces précieux cristaux pour le rapporter à leur reine excepté deux petites fourmis qui décident de rester sur place afin de pouvoir en profiter. Seulement voilà, la maison est habitée et au petit matin la cuiller plonge dans le bocal de sucre ...

Ed : L'Ecole des loisirs

C'est l'histoire d'un balai de sorcière qui va du jour au lendemain perdre tous ses pouvoirs et tomber de façon catastrophique dans le jardin d'une veuve. La sorcière, à qui il appartient, décide de l'abandonner là. Celui-ci décide alors de rendre de multiples services à la dame de la maison à côté de laquelle il a atterri  lorsqu'il retrouve ses pouvoirs. Une belle amitié se noue entre eux. Seulement voilà, le voisin voit d'un très mauvais oeil ce balai magique malgré toute la bonté dont il fait preuve et n'hésite pas à l'accuser de sorcellerie. Il ira jusqu'à rallier les gens du village à sa cause pour que le balai finisse sur un bûcher ...



Le narrateur aperçoit, alors qu'il se promène le long de la côte, l'épave d'un petit bateau à voile au sommet d'une falaise. Un vieil homme est assis là et face au questionnement du narrateur, il va lui contait une histoire bien étrange ...

Ce livre m'avait plusieurs fois été recommandé et les personnes qui m'en avaient parlé, l'avaient toujours fait avec beaucoup d'émotion. Intriguée, j'ai donc fini par me plonger dans cet univers particulièrement sombre crée par l'auteur. C'était à certains moments si prenant, qu'il fallait que j'arrête ma lecture afin de reprendre un peu d'air frais, parfois même durant quelques jours.

En effet, je me suis retrouvée immergée dans un monde dévasté après une apocalypse, un monde jonché de cadavres et recouvert de cendres. Un père et son fils errent sur une route poussant un caddie dans lequel se trouvent un amoncellement d'objets leur permettant de survivre dans ce milieu hostile. Ils croisent parfois ce qui restent d'humanité : des hordes de cannibales ou des hommes seuls décharnés.